Skip to main content
Available in Français

Pauvrete et strategies de survie dans les quartiers precaires de l'Aire Metropolitaine de Port-au-Prince: rapport final

Publication cover

Pauvrete et strategies de survie dans les quartiers precaires de l'Aire Metropolitaine de Port-au-Prince: rapport final

Autor institucional: NU. CEPAL-NU. CEPAL. Subsede de México Physical Description: 57 p. : tabls. Editorial: CEPALC Date: August 2005 ECLAC symbol: LC/MEX/R.886

Description

Du résumé éxécutif : Haïti, le pays le plus pauvre de la région avec 65% de sa population vivant au-dessous du seuil de pauvreté, connaît au cours des trois dernières décennies une accélération de la dégradation des conditions socioéconomiques. Les enquêtes récentes mettent en exergue et sans ambages l'état d'indigence dans lequel vivent de larges couches de la population, celles de l'Aire Métropolitaine de Port-au-Prince qui concentre une part importante de la population urbaine. Pourtant le niveau d'investissement en dotation d'infrastructures et d'équipements pour répondre aux besoins de la ville aujourd'Hui millionnaire est faible. Il en résulte une détérioration des conditions et de la qualité de vie, conséquemment à la paupérisation croissante de plusieurs strates de la population. Une pauvreté qui, dans l'Aire Métropolitaine, se traduit par une distribution inégale des rares ressources urbaines, des coûts élevés dans la vie et une plus grande vulnérabilité face aux risques et désastres. Quelles stratégies les habitants des quartiers précaires utilisent-ils pour satisfaire leurs besoins en services? Compte tenu de l'insuffisance de leurs revenus, comment jonglent-ils avec la précarité des conditions de vie? Cinq quartiers de l'Aire Métropolitaine font l'objet d'une analyse comparative en vue d'une part, d'identifier les stratégies de survie généralement utilisées par la population des quartiers; d'autre part, de souligner les ressemblances et dissemblances par rapport au niveau de consolidation du quartier en terme d'organisation spatiale et de cohésion sociale pour finalement mieux cerner les réponses des populations pauvres" face aux contraintes de la précarité auxquelles elles sont confrontées au quotidien. Une réalité complexe et hétérogène où les résidents des quartiers à travers des stratégies individuelles de survie, les organisations communautaires avec l'Appui d'oNG et de certaines institutions publiques tentent, à partir d'interventions sectorielles, de contrecarrer les nombreuses carences. Elles visent toutes, à un niveau ou à un autre, à l'Amélioration de leurs conditions de vie. La portée de ces actions ne s'inscrivant, d'une part, dans aucun cadre global d'intervention est toutefois limitée; d'autre part, l'inadéquate gestion urbaine fragilise les acquis et favorise l'installation de la pauvreté, laquelle tend à devenir chronique. Tels sont les défis que doivent aborder les décideurs, plus particulièrement les Municipalités de l'Aire Métropolitaine pour initier un cheminement qui vise au mieux être des couches les vulnérables. Une démarche où la participation des concernés est incontournable pour que l'Action soit durable."