Skip to main content
Available in Français

Analyse de la substitution entre combustibles dans le secteur residentiel en Haïti

Publication cover

Analyse de la substitution entre combustibles dans le secteur residentiel en Haïti

Autor institucional: NU. CEPAL-NU. CEPAL. Subsede de México Physical Description: 46 p. : tabls. Editorial: CEPALC Date: August 2005 ECLAC symbol: LC/MEX/R.880

Description

Du résumé: Depuis une quinzaine d'années, l'économie et la société d´ Haïti traversent une crise profonde qui se traduit par des déséquilibres macroéconomiques graves, par une grande pauvreté, par la faiblesse des moyens d'intervention et d'action dont dispose l'etat. Dans ce contexte, le secteur de l'énergie se caractérise par les traits suivants : un cadre institutionnel dispersé, une législation floue, une absence de politique de l'énergie. La filière du bois de feu représente 70% de l'offre d'énergie primaire, soit 4 millions de tonnes par an, un volume quatre fois plus important que ce que permettrait une gestion durable des ressources ligneuses du pays. Les ménages consomment 70% de l'énergie finale disponible, 94% de leur demande étant satisfaite par le bois et le charbon de bois. La filière bois et charbon de bois représente 9% du PIB d´ Haïti, procure un revenu à 150.000 personnes et permet d'économiser 88 millions de dollars d'importations. Mais elle contribue largement à la déforestation du pays, phénomène très grave pour Haïti. Les ménages urbains complètent leur consommation de charbon de bois par du GPL (15% des ménages urbains consomment du GPL) ; les ménages ruraux complètent leur consommation de bois par du kérosène (1% des ménages ruraux utilisent le kérosène). De nombreuses actions ont été menées depuis 15 ans dans le but de réduire la pression sur les ressources ligneuses en suscitant l'utilisation du GPL et du kérosène, mais leurs résultats restent encore timides.